Louis Depresle - Charles Primard - Rémi Le Boulch, plombiers chauffagistes à Etampes

Sise à Etampes, la SARL OPLUS est une petite entreprise de plombiers chauffagistes. Elle vous propose ses services en plomberie, chauffage et aménagement intérieur. Pour tous renseignements : 06 82 36 65 12 More »

Tous systèmes de chauffage sur demande

Pour vous chauffer, nous vous installons du chauffage au bois, gaz, fioul, des panneaux solaires, pompes à chaleur, systèmes multiples... Pour tous renseignements : 06 82 36 65 12 More »

Nos plombiers à votre service

Quel que soit votre projet, nous vous accompagnons dans vos démarches de conception et assurons la réalisation. Cuisine, Salle de bain, douches/baignoires, vasques sur mesure... More »

Particuliers ou collectivités, neuf et rénovation

Nous travaillons pour le secteur privé et public et nos projets ont des tailles très variées. Nous réalisons des projets pour plusieurs logements, pour des particuliers et en collectivité. More »

ETAMPES et ses environs

Nous travaillons à Etampes et dans la région de l Essonne. La proximité est importante dans notre relation aux clients. More »

 

Category Archives: Plomberie

Quelque chose d’horrible!!!

Aujourd’hui, réparant une fuite dans un logement clairement très mal en point, nous sommes tombés sur ces champignons dans la salle de bain. De taille d’un très gros poing, ils fleurissent depuis des mois au moins? Ils en sort des milliers dans les joints et ont l’air de se plaire à la lumière du soleil.

Moins amusant, une famille vivait là avec des enfants… pas de baignoire donc la douche est le seul moyen de se laver. Écrivant cet article ce soir, je voit bien que cette visite m’interpelle bien au delà de l’étonnement des premiers instants. Ça nous amuse de voir des choses étonnantes mais nous constatons l’insalubrité des logements chaque semaine, et je trouve de plus en plus. Des questions me trottent dans la tête :

Pourquoi les locataires n’ont-ils pas nettoyé? Comment peut-on proposer à ses enfants une douche dans cet état? Dans quel état vivait la famille pour cautionner cela?

Ces champignons dévoilent une réalité bien triste et claire, qui me laisse sans voix, et quelque peu déboussolé, ayant moi même des enfants. Depuis combien de temps sont-ils là? Les enfants ont-ils trouvé cela normal? Reproduiront-ils ces comportements à leurs tours?

Bien à vous,

Jérémie

Qualigaz 2015 reconduit haut la main !

C’est avec plaisir que nous avons réussis notre examen QUALIGAZ, pour un nouveau cycle de 5 ans à partir de 2015 !

Une grande nouveauté, l’accréditation à laquelle nous avons postulé reste :

– PROFESSIONNEL GAZ (PG), comme auparavant,

– et compte désormais MAINTENANCE GAZ (MG) !

L’équipe entière (Jérémie et Charles oui nous sommes 2…) est ravi de mettre à votre service sa connaissance des normes gaz, si complexes qu’elles soient. Entre l’entretien de chaudière, les réseaux neuf et les réfections de logement, c’est toujours bien utile de bien savoir de quoi on parle, surtout en gaz.

 

Cette accréditation est-elle importante?

Force est de constater que nombreux professionnels méconnaissent et mésestiment l’impact des normes.  Il n’est pas obligatoire d’avoir la reconnaissance PG et MG mais on a l’impression d’avoir un temps d’avance et d’être véritablement des conseillés spécialisé pour nos interlocuteurs (clients, collègues). Connaître ces normes, c’est être plus efficace sur ses chantiers et optimiser les installations de chauffage. Enfin, c’est pour nous et certainement pour vous très rassurant.

En tout cas, voilà qui est fait, réviser pour un examen c’est toujours sympa entre collègue!

A bientôt sur vos chantiers,

Jérémie

Puissance, énergie et temps de chauffe d’un volume d’eau

On se demande souvent le temps nécessaire ou la puissance pour chauffer un volume d’eau. Rien de plus simple, un peu de mathématique à la portée de tous :

On détermine dans un premier temps l’énergie nécessaire pour chauffer un volume d’eau :

– de masse m en Kg,

– passant d’une température à une autre avec un ΔT déterminé,

– et une capacité thermique massique pour l’eau Cp égale à 4185J/(Kg.K).

Soit la relation suivante : Q = m Cp ΔT

Exemple pour 100L passant de 15 à 55°:

Q = 100 x 4185 x 40             donc           Q = 16 740 000 joules

 

Deux applications :

1.Le temps nécessaire pour chauffer cette eau en fonction de la puissance connue est t = Q/P.

Si on a une résistance de 3Kw, il faudra : t = 16740000 / 3000 = 5580 secondes ou 93 minutes

2.La puissance nécessaire en fonction d’un temps souhaité : P = Q/t

Si on veut chauffer cette eau en 2h ou 120mn, il faut une puissance de P = 16740000/(120*60) = 2325W

 

 

Vase d'expansion chauffage et soupape chauffage 3 bars

La dilatation naturelle de l’eau qui chauffe

De l’eau froide portée à température plus élevée dilate. Cela signifie que son volume augmente. Tous les liquides, gaz et solides dilatent mais c’est l’eau qui nous intéresse ici.

Ainsi, chaque volume d’eau que l’on fait chauffer dilate, et a besoin d’un espace pour absorber et rejeter la dilatation pendant la chauffe. Pour connaître le volume nécessaire de dilatation, on effectue le calcul suivant :

 

Volume d’expansion  VE = T° maxi – T°mini x volume d’eau x 0.00045

0.00045 est le coefficient de dilatation de l’eau.

Par exemple, pour un volume de 100L qui passe de 10° à 60° : VE = (60-10) x 100 x 0.00045 = 2.25 litres. Cela signifie qu’un volume d’eau de 100 litres passant de 10° à 60°, augmente son volume de 2.25L. Ces 2.25 litres sont bloqués dans le système hydraulique (chauffe eau ou chauffage) et font monter la pression.

Cette surpression peut soit être absorbée par un vase d’expansion (de chauffage ou sanitaire), soit être évacuée par une soupape si la pression dépasse la tare de celle-ci. On obtient alors des soupapes qui coulent et qui ont du mal à se refermer. Les chaudières et chauffe eau installés sans vase d’expansion correctement dimensionnés voient leurs soupapes s’ouvrir et se refermer régulièrement, et rester bloquées en position ouverte : elles coulent. Les groupes de sécurité de chauffe eau coulent et les chaudières perdent de la pression. C’est normal, et pour y remédier, il faut regarder la taille et l’état du vase d’expansion.

Chauffe eau

Les groupes de sécurités qui coulent…et que l’on change trop souvent!

Les groupes de sécurité pour chauffe eau coulent souvent, et il faut les remplacer.

Les installateurs posent souvent au moins cher et installent des groupes de sécurité qui ont tendance à fuir au bout d’un ou deux ans. Il existe pour cela, et à mon sens 3 solutions qui permettent d’éviter que les groupes de sécurité fuient :

 

  • Installer un groupe de sécurité « GSI » (en non « GS » seul) dont le siège est en inox, et donc plus adapté aux régions calcaires comme celle d’Etampes,
  • Installer un réducteur de pression à l’arrivée d’eau du logement, permettant une dilatation moins importante de l’eau pendant la chauffe,
  • Installer un vase d’expansion qui absorbera la surpression de l’eau du ballon pendant la chauffe.

Le réducteur de pression se pose sans soucis particulier, une préférence pour les réducteurs avec manomètre intégrés, permettant de lire en permanence la pression du réseau, très pratique pour les réglages.

Le vase d’expansion doit rigoureusement être dimensionné par rapport au chauffe eau actuel. Voir pour cela l’article sur la dilatation de l’eau qui chauffe. Ce sont des vase d’expansion dit « sanitaires », l’eau étant potable en ressortant du vase lorsque la pression diminue.

Les groupes de sécurité de chauffe eau qui fuient sont en fait ceux dont les soupapes ne se referment plus. La soupape est un ressort qui s’ouvre lorsqu’on exerce une pression dessus. Les soupapes sanitaires de groupe de sécurité sont tarées à 7bar, ce qui est déjà très haut! Elles peuvent ne plus se refermer à cause d’un grain de sable ou un obstacle. Il suffit alors d’ouvrir la soupape à fond et de la refermer. Le plus souvent, c’est le calcaire qui se dépose au pied du ressort et qui l’empêche de se refermer. Il faut alors remplacer le groupe de sécurité.

Ainsi, on peut très bien changer un groupe de sécurité et le constater défectueux l’année suivante. Plus le volume du chauffe eau est grand, plus c’est le cas. Il faudra alors penser à protéger l’installation sanitaire en pression grâce au réducteur de pression et coupler le ballon d’eau chaude avec un vase d’expansion.